APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Tout savoir sur les aides au logement !

Article rédigé par La Rédaction le 9 mars 2022 - 13 minutes de lecture

En 2016, la Caf établissait à 6,28 millions de bénéficiaires d’aides au logement en France. Comment pouvez-vous en bénéficier ? On vous explique cela tout en détail !


[Mise à jour du 2 juillet 2021] Les aides personnelles au logement évoluent pour mieux s’adapter aux foyers. Depuis le 1er janvier 2021 ce sont vos revenus des 12 derniers mois qui entrent dans le calcul. APL, ALF, ALS sont concernés par ce nouveau mode de calcul.

Simulez vos aides au logement en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Les aides au logement constituent une aide précieuse. Jeunes, étudiants, petits salaires, les aides sont aussi nombreuses que les situations. 

Pour bénéficier des aides au logement, vous devez tout d’abord remplir les critères des allocations logement : elles concernent votre lieu de résidence principale, et vos ressources qui ne doivent pas dépasser un certain plafond.

Si vous payez un loyer, trois grandes aides au logement de la CAF s’offrent à vous : l’Aide Personnalisée au Logement (APL), l’Allocation de Logement Social (ALS) et l’allocation de Logement Familiale (ALF). Attention, ces aides ne sont pas cumulables, et suivent l’ordre de priorité suivant: APL, ALF, ALS. En d’autre termes, vous pouvez prétendre à l’ALS seulement si vous n’êtes ni éligible à l’APL, ni à l’ALF.

Si vous êtes propriétaire et que vous remboursez un crédit pour l’acquisition de votre résidence principale, vous pouvez également prétendre à l’APL. 

Quelles sont les différentes aides au logement de la CAF ?

Aide personnalisée au logement

L’Aide Personnalisée au Logement (APL), souvent réduite à tort à une aide au logement étudiant, touche un cadre bien plus large de locataires, tout de même strictement réglementé.

Si l’APL concerne les étudiants logés à l’enseigne des CROUS (Centres régionaux de Œuvres Universitaires et Scolaires), ces derniers ne constituent pas la majorité des bénéficiaires de l’APL, même parmi les étudiants !

En effet, nombreux sont ceux qui occupent indépendamment un logement conventionné APL. Ce type de logement n’est pas rare : n’importe quel propriétaire peut signer un accord avec l’État, afin de prioriser l’accès aux petits salaires. Ceux qui bénéficient de l’APL peuvent choisir de ne pas toucher l’aide directement: sur souhait du demandeur, l’allocation est versée directement au bailleur, qui réduit le loyer à payer en conséquence. 

Si le propriétaire demandeur des APL rembourse un PAS (Prêt d’Accession Sociale), c’est la banque de ce-dernier qui perçoit l’APL et qui réduit les mensualités du propriétaire. Attention, il est désormais impossible de bénéficier de cette mesure depuis 2020.

Allocation de logement familial

L’Allocation de Logement Familial est quant à elle est très souvent perçue directement par les bénéficiaires. Pour percevoir l’ALF, il faut au moins remplir une de ces conditions :

  • recevoir des prestations familiales
  • être parents d’un enfant de plus de 21 ans à votre charge
  • être un jeune couple marié depuis au moins 5 ans et avoir moins de quarante ans
  • être enceinte de plus de 4 mois (seule ou en couple, sans enfant à charge)
  • avoir un parent à charge de plus de 65 ans qui a des ressources inférieures au montant de l’allocation de solidarité aux personnes âgées. 
Simulez vos aides au logement en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Allocation de logement sociale

En ce qui concerne l’Allocation de Logement Sociale (ALS), elle est attribuée aux personnes ou ménages aux revenus modestes ne pouvant bénéficier de l’APL ou de l’ALS.

Il s’agit par exemple de l’étudiant résidant en logement non conventionné, un mineur émancipé ayant un bail à son nom, une personne âgée seule en Ephad… Ce sont principalement les jeunes, les étudiants, les ménages sans enfants et les personnes âgées ou handicapées. L’ALS est également souvent perçue par les bénéficiaires, mais peut être éventuellement perçue par le propriétaire s’il en émet le souhait.

Vous pouvez également bénéficier :

Quelle est l’aide au logement pour les propriétaires ?

Les APL peuvent vous aider à accéder à la propriété. L’APL Accession au logement est une allocation versée par la CAF afin d’aider les foyers modestes à accéder à la propriété. Elle concerne uniquement l’achat d’une résidence principale.

Quelles nouveautés ?

Evolution en 2018

Le régime a changé en 2018 : jusqu’au 31 janvier 2018, l’aide concernait l’achat ou la construction d’un logement, les opérations qui y sont liées telles que l’acquisition-amélioration et le viager, ainsi que les prêts utilisés pour financer de telles opérations.

Depuis le 1er Février 2018, l’APL Accession a considérablement réduit son champ d’action : seuls les propriétaires d’un bien ancien et en zone 3 (agglomération de moins de 100 000 habitants) ou ceux qui ont souscrit un prêt aidé par l’État pour une acquisition ou un contrat de location-accession, peuvent désormais en bénéficier. 

En ce qui concerne le montant de l’allocation logement propriétaire, l’APL Accession s’élève généralement à 155€ par mois. Les critères suivants entrent dans l’équation : les ressources du foyer, la zone de logement, le nombre de personnes à charge et le montant des mensualités.

Les prêts complémentaires (des prêts qui peuvent être souscrits en plus du crédit principal octroyé par votre banque prêteuse ou de votre apport personnel, dans le but de financer l’achat d’une résidence principale ou d’un investissement locatif) ne sont plus inclus depuis le 1er février 2018.

Exemple :  vous avez souscrit un Prêt Accession Sociale pour acheter votre logement et vous remboursez 200€ par mois. Vous avez également souscrit un prêt complémentaire pour lequel les mensualités s’élèvent à 100€ chaque mois. Dans votre demande d’APL Accession, vous ne pourrez indiquer que les mensualités de votre prêt principal, ici les 200€ mensuels de votre Prêt Accession Sociale. Les mensualités de 100€ de votre prêt complémentaire ne seront pas prises en compte par vos droits d’aide au logement.

Evolution en 2020

A partir du 1er janvier 2020, l’APL Accession n’existe plus. Autrement dit, tout prêt d’accession sociale souscrit après le 31 décembre 2019 ne donne plus de droit aux APL. 

L’exception du rachat d’un prêt immobilier

Si vous êtes déjà bénéficiaire de l’Aide au Logement pour les propriétaires et que vous faites un rachat de prêt, vous devrez immédiatement signaler un changement de situation à la CAF. Si vous dépendez du régime agricole, il convient de prendre contact avec la MSA.

Deux situations sont envisageables :

  • Vous signez votre rachat de prêt dans le même établissement que votre prêt initial : Dans de rares cas, vous pouvez continuer à bénéficier de l’APL accession. Pensez à bien votre éligibilité à l’APL si vous envisagez de faire racheter votre crédit. En effet, vous pourriez être gagnant sur les mensualités, mais perdant au niveau des APL. N’hésitez pas à nous contacter pour que l’on vous renseigne sur votre éligibilité. 
  • Vous effectuez votre rachat de prêt dans un autre organisme financier que votre prêt initial : Dans ce cas, la CAF considère que vous avez souscrit un nouveau prêt. En conséquence, vous ne toucherez plus l’APL Accession à partir du mois suivant la dernière mensualité du prêt initial.

Quelle aide au logement quand on est jeune ?

Les aides au logement sont une prestation sociale qui aide beaucoup les jeunes.

Que vous soyez étudiants, jeune travailleur, ou les deux à la fois, il est très probable que vous puissiez en bénéficier. Aide au logement, aides financières diverses et variées, il est facile de vous y perdre. Pourtant, votre budget logement représente bien souvent une majorité de votre budget mensuel. Marre de devoir manger des glaçons jusqu’à la fin du mois une fois votre loyer payé? 

On a recensé pour vous toutes les allocations, aide au logement et autres aides qui peuvent vous aider à réduire votre budget logement et mettre du beurre dans les épinards.

Aide au logement, locataire ou propriétaire

Allocations logement

En tant que jeune, vous pouvez bénéficier de l’APL, de l’ALS ou de l’ALF.

Pour l’APL, vous devez être titulaire d’un contrat de location, en votre nom (et non pas au nom de vos parents), occuper ce logement en tant que résidence principale, et ne pas dépasser un certain plafond de revenus mensuels. Le montant de votre aide évolue en fonction de votre situation :  situation familiale, revenus, montant du loyer, nature du logement…

Simulez vos aides au logement en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

L’ALF (Allocation de Logement à caractère Familial) fonctionne avec les mêmes conditions que pour l’APL. Cette aide au logement peut, contrairement à l’APL, être versée au propriétaire (pour le parc HLM) ou au locataire (pour le parc privé). Elle peut être attribuée aux personnes ne bénéficiant pas de l’APL si elles ont des enfants à charge, et si, sans enfants, elles sont mariées depuis moins de cinq ans. 

L’ALS est versée quand vous ne pouvez bénéficier de l’APL ni de l’ALF. C’est l’aide au logement la plus souvent versée aux étudiants. Le logement en question peut être un foyer ou en résidence universitaire, un studio, un appartement, ou même une maison. Il doit toutefois être utilisé en résidence principale. Les conditions d’attribution sont les mêmes que celles des APL.

La demande d’aide de ces allocations passe par la CAF ou la MSA.

Autres aides

D’autres aides dans le secteur privé sont accessibles pour les jeunes. Vous pouvez également bénéficier de la caution locative si vous êtes un étudiant de moins de 28 ans. L’État endosse le rôle de garant quand les parents ne peuvent pas l’assumer. Cette caution locative peut même, sous certaines conditions, vous exonérer de dépôt de garantie.

Simulez vos aides au logement en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

À propos des garanties : la garantie visale est une aide à l’obtention d’une caution. En cas d’impayés, l’organisme Action Logement rembourse le bailleur. Le locataire rembourse ensuite entièrement Action Logement selon un échéancier adapté à sa situation.

L’aide Mobili-Jeune concerne les jeunes de moins de 30 ans et en contrat d’alternance. Elle prend en charge une partie du loyer durant la formation. Il est nécessaire d’effectuer la demande avant votre 30e anniversaire !

Aide à l’achat, construction ou rénovation de logement.

 Obtenir une aide ou une facilité de crédit logement peut être crucial quand on veut acquérir un bien une fois un CDI obtenu. On vous explique tout ici.

Le 1% logement est un financement aidé par l’employeur. Ce prêt ne prend en charge qu’une petite partie de votre acquisition. Pourquoi opter pour ce prêt ? Il est moins cher qu’un crédit immobilier classique, même s’il ne faut pas se fier à son nom : le taux de ce crédit est d’environ 1,5%. Il sert à financer l’achat d’une résidence principale.

Certaines conditions sont à remplir. Le 1% logement est ouvert à tous les salariés travaillant pour une société de plus de dix personnes, à condition que l’entreprise cotise au fond de participation (un fond qui permet de redistribuer aux employés une partie des bénéfices de l’entreprise, à la hauteur de leur participation estimée à ce-dernier). Il est obligatoire pour les entreprises de moins de 50 salariés.   

Le fonds d’aide à la rénovation thermique des logements privés (FART), géré par l’ANAH vient en aide aux propriétaires occupants, bailleurs et syndicats de copropriétaires éligibles désireux d’engager des travaux de rénovation énergétique. Les aides de l’ANAH sont soumises à certaines conditions de ressource.

Pour les propriétaires occupants, les ménages « très modestes » pourront bénéficier d’au maximum 50 % de subvention sur le coût des travaux, et les foyers « modestes » de 35 %, ceci à condition que les travaux prévus permettent une amélioration de la performance énergétique de 25 % minimum. Le montant maximal éligible de travaux est de 20 000€ pour tout type de travaux entrepris.

Simulez vos aides au logement en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

En complément de ces aides vertes pour votre logement, il est possible de bénéficier d’autres aides, comme les éco-prêts à taux 0%, le crédit d’impôt transition énergétique, en fonction de votre avis d’imposition. 

D’autres subventions pourront éventuellement vous être accordées par les collectivités locales.

Besoin de rénovation ? Pensez aux aides au logement.

Vous pouvez enfin bénéficier du prêt à l’amélioration de l’habitat, si vous êtes locataire ou propriétaire de votre résidence principale et que vous souhaitez entreprendre des travaux de réparation, d’amélioration, d’assainissement ou d’isolation thermique (travaux d’entretien exclus). Le montant du prêt peut couvrir jusqu’à 80% des dépenses prévues, dans la limite de 1 067,14 euros. Son taux d’intérêt est de 1%. Il est remboursable par fractions égales en 36 mensualités maximum. 

L’isolation des combles à 1 € est un programme destiné aux bâtiments de plus de deux ans situé sur la vaste majorité du territoire métropolitain, à l’exception de certains départements du sud de la France (des Pyrénées  Orientales aux Alpes Maritimes) et la Corse. Votre revenu fiscal doit être inférieur à: 

En île de France:

  • 24 194 € pour 1 personne composant le ménage
  • 35 510 € pour 2 personnes
  • 42 648 € pour 3 personnes
  • 49 799 € pour 4 personnes
  • 56 970 € pour 5 personnes
  • + 7 162 € pour toute personne supplémentaire 

Pour toutes les autres régions :

  • 18 409 € pour 1 personne composant le ménage
  • 26 923 € pour 2 personnes
  • 32 377 € pour 3 personnes
  • 37 826 € pour 4 personnes 
  • 43 297 € pour 5 personnes 
  • + 5 454 € pour toute personne supplémentaire

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.


Posez votre question à un expert


Vos questions
  • rafa

    Mon bailleur viens de toucher mes APL qui me sont dus depuis Aout 2021 alors que je lui ai payé le loyer complet pensant touché les APL.
    Il ne veux pas me reverser les APL cela fait 2 mos que ne paye plus de loyer et j’ai fait une résiliation du bail car je compte sortir au mois de juin. Il restera un trop perçu de sa part de 690€.
    Comment faire pour récupérer cet argent?
    Pouvez-vous m’indiquer la démarche à suivre

    Merci

    • Cassandre de Mes Allocs

      Bonjour, vous pouvez tout d’abord adresser une injonction à payer à votre bailleur, avec l’ensemble des pièces justificatives qui prouvent qu’il vous doit encore certaines sommes d’APL. Si votre bailleur ne répond pas et que votre désaccord persiste, il vous faudra l’assigner en justice pour obtenir remboursement.
      N’hésitez pas à utiliser notre simulateur gratuit pour déterminer à quelles aides vous pouvez prétendre, ou à souscrire à notre service d’accompagnement administratif pour bénéficier de l’aide d’un expert.

  • Alvana Decock

    Bonjour je voudrais faire une demande de rsa , est ce que je dois déclarer dans ma demande de rsa l’asf ( allocation soutient familial) que je touche par la caf ? Et est ce que je dois déclarer la prime d’activités ? Merci

    • Cassandre de Mes Allocs

      Bonjour, l’ensemble de vos ressources doivent être déclarées lors de votre demande de RSA. Votre prime d’activité, et votre ASF seront directement déduites du montant forfaitaire auquel vous pouvez prétendre.
      N’hésitez pas à utiliser notre simulateur gratuit pour déterminer à quelles aides vous pouvez prétendre, ou à souscrire à notre service d’accompagnement administratif pour bénéficier de l’aide d’un expert.

  • Stéphanie laubian

    Bonjour, nous louons depuis début septembre un logement pour notre fille étudiante, beaucoup de problèmes à ce jour avec la propriétaire. Ma question :est-il possible que la propriétaire sans que nous soyons au courant puisse avoir fait une demande apl du logement de notre fille et que nous payons intégralement le loyer et charges ? Cordialement

    • Cassandre de Mes Allocs

      Bonjour, le propriétaire d’un logement ne peut pas faire de demande d’APL au nom de son locataire. Seul le locataire peut effectuer une demande d’APL en son nom, sur son compte allocataire.
      N’hésitez pas à utiliser notre simulateur gratuit pour déterminer à quelles aides vous pouvez prétendre, ou à souscrire à notre service d’accompagnement administratif pour bénéficier de l’aide d’un expert.

  • Mireille Braillard

    Bonjour,
    la meilleure amie de ma fille etudiante comme elle ne perçoit plus ses aides au logement car son proprietaire n’a pas fait le necessaire auprès de la Caf qui lui dit qu’elle ne peut rien faire.
    Quel sont ses recourd pour obtenir ses aides dont elle a besoin?
    Merci d’avance,
    Cordialement.
    Mireille Braillard

    • Cassandre de Mes Allocs

      Bonjour, la meilleure amie de votre fille peut adresser une injonction formelle à son bailleur de lui adresser les documents nécessaires pour sa demande d’aide au logement.
      N’hésitez pas à utiliser notre simulateur gratuit pour déterminer à quelles aides vous pouvez prétendre, ou à souscrire à notre service d’accompagnement administratif pour bénéficier de l’aide d’un expert.

  • mokadem rida

    bonjour
    si j ai loyers impayés j ai pas le droit de l ‘APL
    MERCI

    • Cassandre de Mes Allocs

      Bonjour, en cas d’impayés de loyer, il est en effet possible que votre demande d’APL soit refusée, ou que cette aide soit suspendue si vous la recevez déjà.
      N’hésitez pas à utiliser notre simulateur gratuit pour déterminer à quelles aides vous pouvez prétendre, ou à souscrire à notre service d’accompagnement administratif pour bénéficier de l’aide d’un expert.


Consultez nos autres guides récents
Aide au déménagement UNEO : montant, conditions, démarches
aide déménagement + organisme
aide déménagement mairie : montant, conditions, démarches
aide pour demenagement
Quelle aide pour le calcul de la pension alimentaire ?
aide alimentaire
Comment bénéficier d'une allocation veuvage invalidité ?
aides au logement
Aide pour déménager CGOS : conditions, montant, demande
aide déménagement + organisme
Aide déménagement RSA : montant, conditions et démarches
aide au déménagement + cumul
Simulation allocation veuvage 2022
aides à la santé
Comment bénéficier de l'allocation veuvage fonctionnaire ?
aides à la santé
Qui peut m'aider à déménager ?
aide pour demenagement

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le Contrat d'Engagement Jeune
Tout savoir sur l'aide aux familles
Aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
congé sabbatique
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Assurance habitation
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
prime velo electrique
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
aide pour demenagement
Ne passer plus à côté de vos aides. Simuler mes aides