APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
APPEL GRATUITAPPEL GRATUITphone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.
Article mis à jour le 12/07/2021

Reconversion professionnelle : Tout ce qu’il faut savoir !

Que vous soyez salarié ou bien en recherche d’emploi, de nombreux dispositifs sont en vigueur pour vous aider à trouver la voie qui vous conviendrait le mieux. En moyenne, chaque Français passe par pas moins de 10 emplois différents au cours de leur vie. Ici, Mes Allocs vous explique tout sur la reconversion professionnelle et les dispositifs en vigueur.


Marquée par la COVID-19, l’année 2020 a généré beaucoup de remises en question, notamment sur le plan professionnel. Nombreux sont les salariés à avoir envisagé un changement de poste, d’entreprise, de lieu de travail, voire même une toute nouvelle orientation professionnelle. Mais avec la question de la reconversion se pose nécessairement celle du financement, qui conditionne souvent la suite des projets professionnels. Un certain nombre d’aides pour la reconversion professionnelle peuvent vous être accordé.

Les aides pour la reconversion professionnelle sont par exemple le bilan de compétences afin de faire un point sur votre carrière professionnelle, le plan de Développement des Compétences ou encore le PCF pour financer votre formation professionnelle. Notez que cette dernière doit respecter un plan de reconversion bien définit.

Par où commencer ?

Le fait de vouloir changer de métier n’est jamais une étape simple dans la vie d’un travailleur. Votre projet doit être murement réfléchi. Dans votre étape de réflexion, vous devez faire face aux problèmes que vous rencontrez. Mais également à votre reconversion dans le secteur d’activité qui vous conviendrait le mieux.

Trouver un métier qui vous correspond

La reconversion permet d’identifier le métier qui correspond à vos aspirations profondes. Au terme d’une démarche qui peut être longue et qui nécessite une grande concentration. Vous pouvez vous faire aider par un coach professionnel ou faire un bilan de compétences. N’oubliez pas de mettre à jour votre CV et de faire une belle lettre de motivation !

Profitez de notre bilan de compétences financé par vos droits formation.
En savoir plus

Reconversion : pourquoi tout recommencer ?

Les raisons qui poussent à une réorientation professionnelle sont de plus en plus nombreuses. Cette envie de changement touche tout secteur d’activité, et aussi bien junior que sénior.

Quelques raisons qui poussent à la reconversion professionnelle :

  • Vous venez de vous rendre compte après plusieurs années que le poste que vous occupez au sein de votre entreprise. Mais ce dernier ne vous plaît plus vraiment.
  • Vous avez choisi une voie qui ne débouche pas sur un emploi stable
  • Vous avez subi un licenciement
  • Vous vivez depuis quelques années dans une très mauvaise ambiance de travail
  • Vous vous sentez mal dans votre poste de travail actuel, plusieurs raisons peuvent l’expliquer
  • Vous avez eu un accident du travail qui ne vous permet plus d’exercer votre fonction au sein de l’entreprise
  • Vous avez tout simplement une forte envie de changement. De réaliser votre rêve, d’avoir un métier plus enrichissant qui a du sens pour vous.

Salarié, comment financer votre formation ?

Le bilan de compétences, outil de reconversion professionnelle

Le bilan de compétences volontaire d’un salarié qui souhaite faire le point sur sa vie professionnelle actuelle, souhaite une transition professionnelle ou souhaite changer de carrière. Cette démarche n’est pas obligatoire, vos employeurs ne peuvent en aucun cas vous forcer à le réaliser. Généralement, la durée d’un bilan de compétences est de l’ordre de 24h sur 2 à 3 mois. Cela pendant, ou hors de votre temps de travail.

Réaliser un bilan de compétence peut vous aider à vous poser les bonnes questions, mais également faire le point sur vos motivations.

À noter : le bilan de compétence est éligible au compte personnel de formation CPF

Conditions pour réaliser un bilan de compétences

  • Les salariés en CDI

Vous devez justifier de 5 ans d’activité professionnelle salariée, consécutifs ou non, dont 12 mois dans l’entreprise actuelle.

  • Les salariés en CDD

Vous devez justifier de 24 mois d’activité salariée, consécutifs ou non, au cours des 5 dernières années. Dont 4 mois de CDD dans les 12 derniers mois.

  • Les salariés intérimaires

Vous devez justifier de 5 ans d’ancienneté, consécutifs ou non, en qualité de salarié.

– Si vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez financer votre reconversion professionnelle par Pôle Emploi qui propose et gère des Bilans de Compétences approfondis (BCA). Sur prescription de votre conseiller personnel Pôle Emploi, vous pouvez bénéficier de cette prestation.

– Si vous êtes salarié, vous pouvez financer votre bilan de compétence dans le cadre du plan de formation de votre entreprise. À l’initiative de l’employeur qui fiance le bilan de compétences, et avec l’accord du salarié. Mais également en prenant un congé de bilan de compétences. À l’initiative du salarié : la rémunération est maintenue si le bilan de compétences est effectué pendant les horaires de travail.

Profitez de notre bilan de compétences financé par vos droits formation.
En savoir plus

Comment se déroule un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est géré par un consultant spécialisé, cela se déroule en 3 étapes :

  • Définir et préciser de vos besoins.
  • Analyser par une tierce personne de vos motivations, de vos compétences et de vos réelles possibilités d’évolutions professionnelles.
  • Et enfin l’établissement d’un projet professionnel réaliste qui vous guidera à travers les étapes de sa mise en œuvre.

À la fin du bilan, le consultant vous remettra un document de synthèse. Ce dernier fait valoir de bilan de là où vous en êtes professionnellement et personnellement et là où vous pourriez aller.

La reconversion ou promotion par alternance (Pro-A)

Grâce à ce dispositif, vous pouvez financer votre parcours de formation individualisé. Ceci en alternant à la fois votre activité professionnelle et vos périodes de formation. Ce dispositif s’inscrit en complément du plan de développement des compétences de l’entreprise et du CPF.

Le plan de développement des compétences

Depuis janvier 2019, le plan de développement des compétences remplace le plan de formation. Grâce à ce dispositif, les entreprises peuvent accompagner leurs salariés au sein de leur poste actuel, mais également les aider à évoluer. Ainsi, une entreprise bénéficie d’une prise en charge des actions de formation éligibles auprès de l’opérateur de compétences dont elle dépend.

Le congé de transition professionnelle (CTP)

Le congé de transition professionnelle CTP, autrefois appelé Congé Individuel de Formation (CIF) permet à des salariés de financer une formation qualifiante pour évoluer dans sa carrière ou changer de métier.

Demandeur d’emploi, comment financer votre formation ?

Conseil en évolution professionnelle (CEP) votre allié pour une reconversion réussie

Le Conseil en évolution professionnelle (CEP) est un dispositif en vigueur depuis 2014. Il s’agit d’un nouvel outil de reconversion accessible à tous les travailleurs ou les personnes souhaitant trouver un emploi.

Que vous soyez salarié du secteur privé ou public. En recherche d’emploi, travailleur indépendant, artisan, profession libérale, auto-entrepreneur ou jeune sortit du système scolaire sans qualification. Vous pouvez depuis janvier 2015 avoir recours à un conseiller qui va vous aider à élaborer votre projet professionnel.

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Tout comme les salariés, vous pouvez bénéficier du compte personnel de formation CPF. Cela pour vous aider dans votre reconversion, mais également pour votre entrée sur le marché du travail.

L’Action de Formation Conventionnée (AFC)

Tous les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier de l’action de formation conventionnée AFC. Ce dispositif vous permet un retour rapide sur le marché du travail. Et cela par l’acquisition de compétences de métiers nouveaux (ex: community manager, gestion des réseaux sociaux, les diplômes pour la garde d’enfants, l’aide à domicile et plus encore !)

Pendant la durée de votre formation conventionnée, vous bénéficiez d’une allocation d’aide au retour à l’emploi formation (AREF). Ou bien d’une rémunération des formations pôle emploi (RFE).

L’Aide Individuelle à la Formation (AIF)

Vous pouvez bénéficier de l’aide individuelle à la formation AIF, si vous êtes demandeur d’emploi. Notez que les formations à suivre doivent être validées par le Pôle emploi. . Si vous ne touchez pas de l’allocation de retour à l’emploi (ARE). Vous pouvez prétendre à une rémunération de formation de Pôle emploi (RFPE). Celle-ci peut atteindre 652,02 € par mois. Si vous bénéficiez de l’ARE, vous conservez cette indemnité pendant toute la durée de la formation.

Reconversion professionnelle pour les travailleurs indépendants

En tant qu’indépendant, vous versez une Contribution à la Formation Professionnelle (CPF) auprès du Fonds d’Assurance Formation (FAF) dont vous dépendez. Renseignez-vous auprès du FAF pour connaitre les budgets et les critères de prise en charge.

À qui vous adresser pour votre reconversion professionnelle ?

L’Association  Professionnelle des Adultes (Afpa)

L’Afpa s’adresse aux salariés et demandeurs d’emploi, il s’agit d’un organisme de formation qui propose une multitude de formations.

Pôle Emploi

Si vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez vous tourner vers votre agence Pôle emploi la plus proche. Pôle Emploi peut vous proposer un financement de votre formation. Si vous êtes cadre, vous pouvez vous rapprocher de votre agence APEC.

Les organismes de formation

Si vous êtes intéressé par une formation, vous pouvez prendre contact avec un organisme de formation comme Prium Formation.

Le réseau GRETA

Ce réseau de l’Éducation nationale propose des formations qualifiantes.

L’Agefiph

L’Agefiph accompagne les personnes handicapées pour construire leur projet professionnel et trouver un emploi.

Les chambres des métiers et de l’artisanat

Elles proposent des formations et des stages pour accompagner une reconversion professionnelle.

Le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM)

Le CNAM propose de nombreuses formations dans de nombreux métiers. Ces dernières peuvent être suivies en cours du soir ou à l’aide de leur plateforme de formation à distance.

Profitez de notre bilan de compétences financé par vos droits formation.
En savoir plus

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Posez votre question à un expert


Consultez nos autres guides récents
Tout savoir sur les aides de la PAJE 2 enfants
L' allocation de soutien familial est-elle saisissable ?
Ecrire une lettre de demande de congé de solidarité familiale
Avocat gratuit : comment en bénéficier ?
Comment s'articule quotient familial + localisation ?
Ai-je droit au congé parental en étant au chômage ?
BAFA : comment m'actualiser sur Pôle Emploi ?
Simulateur calcul : AAH et salaire
CAF : cumul PreParE et PAJE

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur l'aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
Tout comprendre sur l'assurance emprunteur
Testez votre éligibilité aux aides financières Coaching financé