APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Les 5 erreurs à ne pas faire quand on cherche un job

Article rédigé par Victor Guenoux le 18 septembre 2023 - 11 minutes de lecture

Les 5 erreurs à ne pas faire quand on cherche un job.

La transition entre l’éducation formelle et le monde professionnel, ou même entre deux emplois, est souvent marquée par la recherche d’un nouveau poste. Cette période, bien que pleine d’espoir et d’anticipation, est aussi jonchée d’incertitudes et de défis. Chaque décision prise, chaque application envoyée et chaque entretien effectué peuvent façonner l’avenir professionnel d’une personne. C’est un moment où la diligence, la préparation et la stratégie se combinent pour définir le chemin à suivre. Cependant, malgré l’importance de cette phase, de nombreux candidats tombent dans des pièges courants qui peuvent retarder, voire saboter, leurs efforts. Ces erreurs, souvent commises innocemment, peuvent laisser des impressions durables sur les employeurs potentiels et influencer les résultats des candidatures. Dans cet article, nous allons explorer cinq des erreurs les plus courantes que les chercheurs d’emploi commettent, non pour décourager, mais pour équiper et éduquer. Car avec la connaissance vient le pouvoir – le pouvoir d’éviter ces pièges et de maximiser chaque opportunité qui se présente.

Erreur n°1 : Négliger son réseau professionnel

La puissance d’un réseau professionnel est souvent sous-estimée par les chercheurs d’emploi, surtout par ceux qui entrent tout juste sur le marché du travail ou ceux qui se reposent sur des méthodes traditionnelles de recherche d’emploi. Cependant, dans un monde où la concurrence pour les postes est féroce, négliger son réseau peut être une erreur coûteuse.

Qu’est-ce que le réseau professionnel ?

Il ne s’agit pas simplement des personnes que vous connaissez dans un cadre professionnel, mais de toutes les connexions que vous avez établies au fil des ans. Cela inclut d’anciens collègues, camarades de classe, amis, famille, mentors et même des
connaissances occasionnelles. Chaque personne dans votre réseau a son propre réseau, créant ainsi un maillage de connexions potentielles.

Pourquoi est-il si important ?

Références et recommandations : Un bon mot de la part de quelqu’un en interne ou familiarisé avec l’entreprise peut souvent ouvrir des portes qui resteraient autrement fermées. Une recommandation de la part d’une personne de confiance peut vous donner un avantage significatif sur les autres candidats.

Accès à des opportunités cachées : Beaucoup de postes ne sont jamais publiés sur les plateformes d’emploi traditionnelles. Ils sont souvent comblés grâce au bouche-à oreille ou à des recommandations internes. En cultivant votre réseau, vous pouvez avoir accès à ces “emplois cachés”.

Conseils et informations : Votre réseau peut vous fournir des informations précieuses sur les tendances du secteur, les attentes des entreprises ou même des conseils sur la manière d’aborder un entretien avec un employeur spécifique.

Conseil pour nourrir votre réseau :

● Rester actif sur les plateformes professionnelles : Des plateformes comme LinkedIn sont essentielles. Partagez régulièrement des articles pertinents, félicitez vos contacts pour leurs réalisations et engagez-vous dans des discussions constructives.
● Rencontres en personne : Bien que le monde numérique offre de nombreuses possibilités de networking, rien ne remplace une rencontre en face à face. Assistez à des événements, des conférences ou des ateliers liés à votre secteur.
● Donnez avant de prendre : Au lieu de contacter votre réseau uniquement lorsque vous avez besoin de quelque chose, cherchez des moyens d’apporter de la valeur. Cela pourrait être sous forme de conseils, de partage d’opportunités ou simplement
d’offrir une écoute attentive.

Erreur n°2 : Ne pas personnaliser sa candidature

Dans la quête d’un nouvel emploi, il est tentant d’envoyer le même CV et la même lettre de motivation à des dizaines, voire des centaines d’employeurs dans l’espoir d’augmenter ses chances de décrocher un entretien. Cependant, cette approche de “tirer à la mitrailleuse” peut se révéler contre-productive. En effet, les recruteurs cherchent des candidats qui non seulement correspondent au profil recherché, mais aussi à la culture et aux valeurs de leur entreprise.

Pourquoi la personnalisation est-elle cruciale ?

Se démarquer de la masse : Les recruteurs reçoivent des dizaines, voire des centaines de candidatures pour un seul poste. Une candidature personnalisée montre que vous avez pris le temps et les efforts nécessaires pour vraiment comprendre l’entreprise et le poste. Montrer votre intérêt réel : En adaptant votre candidature, vous montrez à l’employeur que vous êtes réellement intéressé par le poste et pas simplement à la recherche de n’importe quel emploi. Adapter vos compétences au poste : Chaque emploi a ses spécificités. En personnalisant votre CV, vous pouvez mettre en avant les compétences et les expériences les plus pertinentes pour le poste en question.

Conseils pour personnaliser efficacement votre candidature :

● Recherche approfondie : Avant de postuler, prenez le temps de vous renseigner sur l’entreprise. Comprendre sa mission, sa vision, sa culture et ses valeurs vous permettra d’adapter votre candidature de manière pertinente.
● Adaptez l’en-tête de votre lettre : Adressez toujours votre lettre à une personne précise plutôt qu’à un générique “À qui de droit”. Si le nom du recruteur n’est pas mentionné dans l’annonce, un rapide coup de téléphone ou une recherche sur LinkedIn peut souvent vous fournir cette information.
● Mettez en avant les bons mots-clés : Basez-vous sur l’annonce d’emploi pour repérer les compétences et qualifications clés, et assurez-vous de les intégrer dans votre CV et votre lettre de motivation.
● Terminez avec un appel à l’action : Dans votre lettre de motivation, après avoir exprimé votre intérêt et vos qualifications, terminez par une invitation à continuer la conversation, que ce soit lors d’un entretien ou d’une autre interaction.

Erreur n°3 : Ne pas se préparer pour l’entretien

L’entretien d’embauche est l’un des moments les plus cruciaux du processus de recherche d’emploi. C’est l’occasion pour le candidat de confirmer en personne tout ce qui a été mentionné dans le CV et la lettre de motivation. Malheureusement, de nombreux candidats ne se préparent pas suffisamment pour cette étape, ce qui peut nuire à leurs chances d’obtenir le poste.

Pourquoi est-il essentiel de bien se préparer ?

Première impression : On dit souvent que la première impression est la dernière impression. Arriver bien préparé à un entretien montre votre professionnalisme et votre sérieux quant au poste pour lequel vous postulez.
Réduire l’anxiété : La préparation peut grandement aider à réduire le stress et l’anxiété associés aux entretiens. En sachant à quoi s’attendre, vous pouvez aborder l’entretien avec plus de confiance.
Répondre efficacement : En anticipant les questions potentielles et en préparant vos réponses, vous pouvez vous assurer de répondre de manière claire, concise et pertinente.

Conseils pour une préparation efficace :

● Renseignez-vous sur l’entreprise : Comprenez sa mission, ses produits ou services, sa culture et son positionnement sur le marché. Cela vous permettra de montrer que vous vous intéressez réellement à l’entreprise et pas seulement au poste.
● Anticipez les questions courantes : Bien que chaque entretien soit unique, certaines questions sont fréquemment posées, telles que “Parlez-moi de vous” ou “Quelles sont vos forces et faiblesses ?”. Préparez des réponses à ces questions à l’avance.
● Préparez des questions à poser : La fin de l’entretien est souvent l’occasion pour le candidat de poser des questions. C’est un moment clé pour montrer votre intérêt pour le poste et l’entreprise. Pensez à des questions pertinentes qui n’ont pas été
abordées pendant l’entretien.
● Habillez-vous de manière appropriée : La tenue vestimentaire doit être adaptée à la culture de l’entreprise. Si vous n’êtes pas sûr de ce qu’il faut porter, il vaut mieux être légèrement trop formel que pas assez.
● Pratiquez votre langage corporel : Un bon contact visuel, une poignée de main ferme et une posture droite peuvent laisser une impression positive.

Erreur n°4 : Ignorer le suivi après l’entretien.

Après la pression et l’intensité d’un entretien d’embauche, il peut être tentant de reprendre son souffle et d’attendre patiemment un retour de l’entreprise. Pourtant, cette période postentretien est une opportunité en or pour renforcer votre image et montrer votre motivation. Ignorer le suivi après l’entretien peut non seulement diminuer vos chances de succès, mais
aussi donner l’impression que vous manquez d’intérêt ou de professionnalisme.

Pourquoi le suivi est-il indispensable ?

Renforcer votre intérêt : En prenant l’initiative d’un suivi, vous confirmez votre enthousiasme pour le poste et démontrez que vous êtes proactif. Mémorabilité : Les recruteurs rencontrent de nombreux candidats. Un suivi bien exécuté peut aider à renforcer votre mémorabilité et à vous démarquer des autres candidats.
Opportunité de clarifier : Si vous sentez que vous n’avez pas bien répondu à une question ou que vous souhaitez mettre en avant un point particulier, le suivi est l’occasion idéale de le faire.

Conseils pour un suivi réussi :

● Le timing est essentiel : Envoyez votre message de suivi dans les 24 à 48 heures suivant l’entretien. Cela montre que vous êtes à la fois réactif et respectueux du temps du recruteur.
● Personnalisez votre message : Évitez les messages génériques. Référez-vous à des points spécifiques abordés lors de l’entretien pour montrer que vous étiez attentif et engagé dans la discussion.
● Restez concis : Votre message de suivi doit être bref mais impactant. Remerciez le recruteur pour son temps, réitérez votre intérêt et évoquez brièvement un élément clé de l’entretien.
● Posez une question : Si vous avez une question pertinente qui n’a pas été abordée lors de l’entretien, le suivi peut être l’occasion de la poser. Cela peut inciter à une réponse et prolonger la conversation.

Erreur n°5 : Ne pas continuer à se former pendant la recherche d’emploi.

Lorsque nous sommes plongés dans le processus de recherche d’emploi, il est facile de se concentrer uniquement sur l’envoi de candidatures et la préparation aux entretiens. Pourtant, négliger la formation continue pendant cette période peut nous priver d’un avantage considérable sur le marché concurrentiel de l’emploi.

Pourquoi la formation continue est-elle cruciale ?

Garder une longueur d’avance : Le monde professionnel évolue rapidement. En continuant à vous former, vous montrez aux employeurs potentiels que vous êtes à jour avec les dernières tendances et compétences de votre secteur. Montrer votre engagement : La formation continue démontre une volonté d’amélioration personnelle et professionnelle, indiquant que vous êtes quelqu’un qui cherche toujours à exceller. Remplir les lacunes : La formation peut être un moyen de combler les lacunes dans vos compétences ou de renforcer des domaines où vous vous sentez moins confiant.

Conseils pour intégrer la formation continue dans votre recherche d’emploi :

● Cours en ligne : De nombreuses plateformes, comme Coursera ou Udemy, offrent des cours sur une multitude de sujets. Que vous souhaitiez approfondir une compétence spécifique ou en acquérir une nouvelle, il y a probablement un cours pour cela.
● Ateliers et séminaires : Recherchez des événements locaux ou virtuels liés à votre domaine. Ces événements peuvent être l’occasion d’apprendre tout en élargissant votre réseau.
● Lecture : Abonnez-vous à des blogs, magazines ou publications liés à votre industrie. La lecture régulière vous permet de rester informé des dernières actualités et tendances.
● Projets personnels : Si vous avez du temps libre, envisagez de démarrer un projet personnel lié à votre domaine. Cela pourrait être un blog, une application ou tout autre projet qui démontre vos compétences et votre passion.

Conclusion

Naviguer dans le vaste océan de la recherche d’emploi est une odyssée qui requiert bien plus que de simples compétences ou qualifications. C’est un voyage qui teste notre persévérance, notre adaptabilité et notre engagement envers notre propre croissance professionnelle. Chaque erreur que nous évitons, chaque opportunité que nous saisissons,
et chaque compétence que nous acquérons en cours de route contribuent à façonner notre
identité professionnelle.

Ce n’est pas seulement le job que vous décrochez qui compte, mais aussi ce que vous apprenez sur vous-même tout au long du processus. Les défis rencontrés, les erreurs commises et corrigées, et les nouvelles compétences acquises façonnent le professionnel que vous devenez. Et chaque fois que vous choisissez de vous améliorer, de vous réinventer et d’aller de l’avant, vous construisez une version plus forte et plus résiliente de vous-même.

Alors, que vous soyez en train de postuler pour votre premier emploi ou que vous cherchiez à franchir une nouvelle étape dans votre carrière, rappelez-vous ceci : la recherche d’emploi est une série d’expériences d’apprentissage. Embrassez chaque moment, apprenez de chaque feedback, et n’oubliez jamais de continuer à vous pousser vers l’excellence. La route vers votre prochain emploi peut être sinueuse, pleine d’obstacles inattendus et de tournants imprévus. Mais avec préparation, persévérance et une attitude proactive, cette route peut devenir un voyage enrichissant vers la réussite professionnelle. Avancez avec confiance, car votre prochaine grande opportunité pourrait être juste au coin de la rue. Et avec les insights et les connaissances que vous avez maintenant, vous êtes non seulement prêt à la saisir, mais aussi à briller.


Victor Guenoux
Victor est rédacteur web, il est spécialiste du pouvoir d'achat. Il rejoint l'équipe Mes Allocs en janvier 2023 afin de faciliter l'accès à l'information sur les aides en général.

Consultez nos autres articles récents
Travaux d'isolation : ce qu'il faut savoir pour éviter de se faire arnaquer
Les différents types de logements pour seniors : comment choisir le lieu de vie le plus adapté à ses besoins ?
Économiser l’énergie au quotidien : 5 gestes simples à adopter
Comment éviter de se faire avoir par ma banque quand je demande un crédit ?
Quelles sont les aides à l'embauche pour les employeurs en TPE/PME ?
Assurance décès prêt immobilier : réglementation et remboursement
Quelles sont les options de financement pour payer ses frais d’obsèques ?
Comment éviter de se faire arnaquer quand on cherche un logement ?
Construire une extension en bois : avantages, aides et formalités
Les différents prêts à taux zéro
Comment organiser et financer un déménagement ?
Comment trouver un logement facilement et rapidement
Le DPE : comment se calcule-t-il en 2023 ?
Les types de prêt entre particuliers
Quelles sont les aides pour créer son entreprise ?
Seniors, boostez votre pouvoir d’achat
Quelles sont les meilleures solutions pour financer un voyage ?
4 étapes clés pour importer une voiture d’un autre pays

Explorez d’autres thématiques
Ticket restaurant 2024 : conditions, montants, utilisations
Ameli : aides, démarches, fonctionnement
Smic 2024 : montant mensuel et horaire, net et brut
Aide alimentaire 2024 : aides, montants, démarches
Assurance animaux : comment ça marche ?
Tout savoir sur l'assurance auto en 2024
Tout savoir sur l'assurance santé en 2023
Tout savoir sur l'Assurance Maladie !
Tout savoir sur la retraite !
Ne passez plus à côté de vos aides.Simuler mes aides