APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Quelles sont les aides pour meubler son habitation ?

Article rédigé par Camille Vidon le 18 août 2022 - 9 minutes de lecture

L’ameublement de votre habitation constitue des frais trop élevés ? En fonction de votre situation, vous pouvez être éligible à un certain nombre de dispositifs d’aides, permettant de couvrir vos dépenses. Quels sont les financements et quelles sont les conditions pour en bénéficier ? Explications.


Prêt CAF : une solution pour acheter des meubles

Si vous souhaitez acheter de nouveaux meubles pour votre logement, la Caisse d’Allocations Familiales est en mesure de vous accorder une aide financière. En fonction de la région dans laquelle vous êtes situés, cette solution se présente sous la forme d’un prêt équipement de la CAF, prêt mobilier ou électroménager.  

L’objectif de ce crédit est de couvrir les frais d’ameublement et d’équipement de première nécessité des familles en difficultés financières. Les critères d’éligibilité sont propres au département, car ils dépendent de la politique d’action sociale locale. 

En guise d’exemples, voici une liste des éléments pris en considération par le prêt de la CAF : 

Les équipements ménagers

  • Lave-linge, Sèche-linge 
  • Lave vaisselle 
  • Réfrigérateur, Congélateur 
  • Poêle à bois 
  • Machine à coudre 
  • Cuisinière, plaques de cuisson, four 

Les mobiliers et autres équipements informatiques

  • Les chaises, table de cuisine 
  • Armoire, commode et bureau 
  • Réfrigérateur, Congélateur 
  • Lit, sommier, matelas pour enfant ou adulte
  • Ordinateur, tablette, imprimante

Nombreux sont les éléments pris en compte par ce dispositif, c’est pourquoi vous pouvez faire votre choix parmi une sélection de canapés, tout en assurant son financement avec le prêt CAF. 

Les conditions d’éligibilité au prêt CAF  

Ce dispositif d’aide est pris en charge par le Règlement Intérieur d’Action Sociale (RIAS) et est établi indépendamment en fonction de la région dans laquelle vous êtes situés.

En règle générale, ces conditions d’attribution restent très similaires entre elles. Elles se basent principalement sur le nombre d’enfants à charge, les revenus, le quotient familial et pourront définir votre éligibilité au prêt. 

Votre situation d’endettement peut également constituer un critère pour percevoir le prêt CAF. En premier lieu, vous devez disposer d’un quotient familial inférieur ou égale à 900 €. Les conditions d’attribution sont les suivantes : 

  • Vous êtes allocataire, ayant au moins un enfant à charge 
  • Vous êtes un parent non-allocataire, ayant un seul enfant mineur à charge ou n’ayant pas la garde d’enfants 
  • Vous attendez la naissance de votre enfant 
  • Vous avez récemment perdu un enfant
  • Vous êtes à jour de vos loyers ou de vos mensualités de prêt si vous êtes propriétaire. Cela peut concerner des difficultés financières avec votre loyer. 

Si vous répondez à l’ensemble de ces conditions, vous pouvez prétendre au prêt de la CAF. 

Le montant du crédit 

Le montant du prêt mobilier CAF diffère entre 400 € et 1.000 €. S’il y a une dépense restante, elle sera à votre charge. Si vous souhaitez connaître votre éligibilité à cette aide, vous pouvez effectuer une simulation prêt CAF. Pour faciliter votre quotidien, le crédit prend différentes formes : 

  • Un prêt sans intérêt 
  • Une subvention non remboursable
  • Un mélange entre les deux 

En fonction de la région dans laquelle vous êtes situées, vous pouvez bénéficier d’un montant différent. Par exemple, la CAF de la Loire fonctionne en se basant sur votre quotient familial. Ainsi, le montant varie selon la somme de l’acquisition de votre mobilier, à savoir : 

Montant de votre quotient familial  Part du prêt Part de subvention  Part restante à votre charge 
Inférieur ou égale à 250 €  75 %  20 % 5 %
Compris entre 250,01 € à 475 € inclus  90 %  0 %  10 % 

Les démarches de demande de prêt mobilier  

Si vous souhaitez bénéficier d’un prêt mobilier, vous devez compléter un formulaire de prêt, accordé par la CAF de votre région. Votre dossier sera disponible directement auprès de l’agence ou dans votre espace personnel. 

Il vous est possible d’établir un devis au sein du magasin, fournisseur des équipements que vous souhaitez acquérir. Il doit être conforme au règlement du CAF de votre région et au seuil du montant accordé. 

Une attestation vous sera fournie si le crédit vous est accordé. Pour finir, il vous suffira d’envoyer la facture et le contrat du prêt signé. 

Dans le cas où votre demande CAF de prêt mobilier est acceptée, le versement ne sera pas effectué immédiatement. Vous pouvez envoyer votre facture auprès de la CAF, qui couvrira vos frais directement au magasin.  

Le Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) 

En parallèle du prêt CAF, vous pouvez également prétendre au Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL). Ce dispositif d’aide permet de couvrir vos frais de logement, mais également l’achat de mobilier de première nécessité. 

Qu’est-ce que le FSL ?

En fonction de votre situation personnelle, le FSL accorde deux formes d’aides différentes, à savoir : une subvention ou un prêt. Elles permettent de couvrir les frais suivants : 

  • À l’entrée au sein du logement : l’acquisition du mobilier de première nécessité, le premier loyer, les frais de déménagement ou d’agence, le dépôt de garantie ou encore l’assurance du logement.
  • Pour le maintien du logement : les factures d’eau, d’électricité ou de gaz, les dettes de loyer et de charges ou encore les frais de commissaire judiciaire. 

Vous pouvez bénéficier de solutions différentes, selon la région dans laquelle vous êtes situés. 

Les conditions d’éligibilité 

Vous pouvez bénéficier du FSL si vous êtes : 

  • Locataire ou sous-locataire 
  • Propriétaire occupant
  • Personne hébergée de manière gratuite
  • Résident d’un logement-foyer 

Ce dispositif d’aide prend en considération toutes les ressources des personnes vivant au sein du logement, sans compter les aides au logement, l’allocation de rentrée scolaire (ARS) ou l’allocation d’éducation d’enfant handicapé (AEEH). 

Selon les régions, chaque FSL établit des critères d’attribution et des règlements spécifiques. Le montant peut également varier en fonction des revenus d’un foyer : s’ il bénéficie de revenus plus faibles, une aide plus importante lui sera accordée.

Les aides régionales pour meubler votre habitation 

Vous pouvez également prétendre aux différentes aides régionales, qui varient selon le département dans lequel vous êtes situés. 

Dans le Finistère, il existe une aide à l’équipement du logement, qui couvre votre achat d’appareils de première nécessité. Elle se présente sous la forme d’une subvention ou d’un prêt, dont le montant n’est pas supérieur à 650 €. Pour en bénéficier, vous devez percevoir une prestation pour enfants à charge ou pour la naissance de votre enfant. Vous devez également être allocataire au cours de la période de remboursement du prêt, avec un quotient familial inférieur ou égal à 400 €. 

Pour ce qui est de la région de l’Isère, il existe également un prêt équipement logement, dont le montant peut aller jusqu’à 1.500 € pour une première installation. Vous devez effectuer le remboursement sur une durée maximale de 40 mois, et les mensualités doivent être inférieures à 30 €, prélevées directement sur les aides qui sont perçues. Le prêt est alloué uniquement si le quotient familial est inférieur ou égal à 800 € pendant la demande. 

Les autres aides pour votre logement  

Pour permettre l’achat de meubles, il existe également des aides au logement dont vous pouvez bénéficier. Elles pourront couvrir vos frais en lien avec votre habitation, ce qui vous permettra d’économiser pour du mobilier. 

L’Aide Mobili-Jeune d’Action Logement 

Ce dispositif d’aide est pris en charge par Action Logement. Son objectif principal couvre vos frais de loyer sur une durée d’un an.  Pour en bénéficier, vous devez répondre aux conditions suivantes : 

  • Vous avez moins de 30 ans 
  • Vous n’avez pas encore perçu cette aide 
  • Vous êtes employé dans une entreprise issue du secteur privé non agricole
  • Vous avez un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation 
  • Vous êtes locataire d’un logement, proche de votre lieu de formation ou d’entreprise 
  • Vous percevez un salaire inférieur ou égal à 100 % du SMIC.

Le montant mensuel est compris entre maximum 10 € et 100 € et il est calculé à la suite de la déduction de l’APL. 

Pour les étudiants 

En tant qu’étudiant, vous pouvez prétendre aux aides de la CAF ou de la MSA, à savoir . l’APL, l’allocation de logement familiale (ALF) ou l’allocation de logement sociale (ALS).

Vous pouvez bénéficier des aides d’Action au logement, telles que :

  • La Garantie visale : une caution gratuite pour les locataire de 18 à 30 ans 
  • L’avance Loca-Pass : un prêt permettant le versement de dépôt de garantie au propriétaire 

L’aide sociale à l’hébergement (ASH) 

Il prend partiellement ou intégralement en charge les coûts d’hébergement d’une personne senior. Pour y prétendre, vous devez être dans un des logements suivants :

  • EHPAD : établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes 
  • Les résidences autonomie
  • Les unités de soins de longue durée (USLD) 
  • Le foyer d’un proche, agréé par les services du département

Les conditions suivantes doivent être respectées : 

  • Vous avez 65 ans ou 60 ans, si vous êtes dans l’incapacité d’exercer une activité professionnelle. 
  • Vous vivez de manière stable et régulière sur le territoire français, depuis au moins 3 mois consécutifs. 
  • Vous disposez de ressources inférieures au montant de vos coûts d’hébergement.

Camille Vidon
Rédactrice au sein de l’équipe de Mes Allocs, Camille est spécialisée dans le domaine de la communication à l’international. Actuellement en alternance à l’ISCOM de Paris, elle rejoint Mes Allocs pour finaliser son parcours d’enseignement supérieur.

Consultez nos autres articles récents
Rédaction des statuts d'entreprise : top 3 des erreurs à éviter
Quel régime fiscal choisir pour son 1er investissement locatif ?
Avance immédiate de crédit d’impôts : 6 000 € par an d’aide pour tous !
Comment bien choisir votre assurance auto ?
L’assurance responsabilité civile professionnelle des auto-entrepreneurs
Les 6 éléments à intégrer dans son CV
4 conseils pour bien gérer son argent de poche en tant qu’ado
Congé sabbatique dans la fonction publique : quelles sont les règles ?
Financement de la formation professionnelle dans les métiers de la tech : que choisir ?
Comment bien gérer son auto-entreprise pour éviter les difficultés de trésorerie ?
Les avantages d’un compte pro en ligne
Obtenir un crédit immobilier quand on est au chômage : mode d’emploi
Le coworking, cette nouvelle organisation du travail
La location Pinel donne-t-elle droit aux APL ?
Intermittents du spectacle et allocations chômage : comment ça marche ?
Comment obtenir un prêt immobilier dans une situation financière sans précédent ?
Dépannage plomberie : connaître les coûts moyens et éviter les arnaques !
Préparer sa retraite grâce à l’épargne salariale

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur la retraite !
Tout savoir sur le Contrat d'Engagement Jeune
Tout savoir sur l'aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
Ne passez plus à côté de vos aides.Simuler mes aides