APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Préparer sa retraite grâce à l’épargne salariale

Article rédigé par Manon Heckmann le 20 juin 2022 - 7 minutes de lecture

Au cœur de l’actualité, et ce depuis plusieurs années, la préparation à la retraite représente l’une des plus grandes inquiétudes des Français

Et pour cause, le système tel qu’on le connaît aujourd’hui, c’est-à-dire celui où les actifs cotisent pour financer la pension des retraités est en train de s’essouffler.

En effet, étant donné que le nombre de retraités est en constante augmentation, mais que le nombre d’actifs ne progresse pas au même rythme, le montant global des pensions diminue. In fine, plus les années passent, et vont passer, plus les retraités français touchent et toucheront une pension revue à la baisse.

Alors pour ne pas subir un changement radical de niveau de vie à la retraite, de nombreuses solutions complémentaires existent et sont à votre disposition.

Parmi les différents dispositifs d’épargne existants, on peut noter le Plan d’Épargne Retraite (PER) Individuel, l’assurance-vie ou encore le PER Collectif, un dispositif moins connu que les deux précédemment cités, mais qui est pourtant plus avantageux.

1. Le fonctionnement

Comme 1 salarié Français sur 4, votre employeur vous offre peut-être un dispositif d’épargne salariale en vue de préparer votre retraite, on le nomme le Plan d’Épargne Retraite Collectif (PER Collectif ou PERCO).

Concrètement, ce plan d’épargne vous permet d’investir vos primes d’intéressement (primes conditionnées à l’atteinte d’objectifs collectifs) et/ou de participation (correspond à une partie des bénéfices réalisées par l’entreprise) en vue de les percevoir à votre retraite sous forme de capital, de rente ou les deux. Vous pouvez également compléter ces versements par des versements volontaires.

Au moment du versement de vos primes d’épargne salariale, vous avez le choix de les percevoir directement sur votre compte bancaire (soumis à l’impôt sur le revenu) ou de les investir sur votre PER Collectif ou PERCO.

Souvent perçue comme complexe par les salariés bénéficiaires, une grande partie (dont vous faites peut-être partie) ne perçoit pas les avantages à investir leurs primes sur leur PER Collectif ou PERCO, et préfèrent les mettre de côté sur leur Livret A, une assurance ou un autre plan d’épargne. 

Et pourtant, pour celles et ceux qui souhaitent préparer leur retraite de la meilleure façon, le PER Collectif ou le PERCO constitue l’une des meilleures enveloppes d’épargne.

2. Les bénéfices à préparer votre retraite avec votre PERCO / PER Collectif

Le PER Collectif – PERCO permet de préparer votre retraite sans aucun effort financier

Comme nous l’avons précédemment évoqué, cette enveloppe d’épargne offerte par votre entreprise est principalement alimentée par vos primes d’intéressement et/ou de participation

Les autres enveloppes d’épargne existantes pour préparer votre retraite comme l’assurance vie doivent quant à elles être alimentées par vous-même. 

De plus, en investissant vos primes sur votre PER Collectif – PERCO, vous pouvez profiter d’un éventuel abondement de la part de votre employeur. Concrètement, l’abondement est une somme complémentaire versée par votre entreprise dès lors que vous épargnez vos primes. Cette somme pouvant aller jusqu’à 3 fois le montant initial investi (dans la limite des plafonds légaux).

Il est également possible de valoriser vos jours de congé non pris en les monétisant puis en les transférant sur votre PER Collectif – PERCO grâce à votre Compte Épargne Temps (CET). En effet, vous avez la possibilité de verser jusqu’à 10 jours de congé sur votre plan d’épargne retraite. Le tout dans un cadre fiscal avantageux puisque l’équivalent monétaire de vos jours de congé est exonéré d’impôt sur le revenu et de charges sociales.

Vous pouvez donc épargner pour votre retraite, sans même sortir un euro de votre compte bancaire ou piocher dans vos économies !

La fiscalité avantageuse de l’épargne salariale vous permet de réaliser des économies

Comme nous le disions précédemment, pour préparer votre retraite avec une assurance-vie ou encore un PER Individuel, vous devez verser une somme provenant de votre compte courant, probablement venant de votre salaire, ce qui signifie que vous avez été imposé sur cette somme.

A contrario, vos primes d’épargne salariale investies sur votre PER Collectif – PERCO ne sont pas soumises à l’impôt sur le revenu, et elles ne le seront pas au moment du retrait. En effet, vous serez seulement soumis aux prélèvements sociaux (CSG/CRDS) sur vos plus-values, soit 17,2 %.

De plus, depuis l’entrée en vigueur de la loi PACTE le 1er octobre 2019, chaque bénéficiaire d’un PER peut y réaliser des versements personnels défiscalisés(dans la limite des plafonds légaux, soit 10 % de la rémunération brute annuelle). Il est notamment plus intéressant de défiscaliser vos versements à l’entrée dans les situations suivantes : 

  • Vous ne payez pas d’impôt sur le revenu.
  • Votre taux d’imposition est inférieur à 30 %.
  • Si, lors du retrait de votre épargne, votre taux d’imposition est le même ou plus élevé que votre taux d’imposition actuel.

La fiscalité avantageuse du PER vous permet d’économiser une somme plus ou moins importante selon votre taux d’imposition, et ainsi d’augmenter votre potentiel rendement !

Des frais à la charge de l’employeur, et de faible frais pour l’épargnant

Comme tout placement, le PER Collectif – PERCO comporte des frais… Mais, contrairement à ses concurrents, la plupart d’entre eux sont pris en charge par l’entreprise !

Et oui, du fait que ce plan d’épargne soit mis en place par l’employeur, il prend en charge une grande partie des frais comme les frais de tenue de compte et les frais d’entrée.

Ensuite, les frais d’arbitrages (frais appliqués pour changer de support d’investissement) et les frais de retrait sont à votre charge, mais ils sont généralement de 0 %.

Il ne vous reste donc plus qu’à vous acquitter des frais de gestion (rémunèrent les sociétés de gestion qui investissent votre épargne) qui oscillent entre 1 et 2 % selon le niveau de risque des fonds d’investissement, plus c’est risqué, plus les frais sont importants.

Un minimum de frais qui vous permettent à nouveau d’augmenter votre potentielle plus-value sur vos investissements !

Une épargne disponible quand vous en avez (vraiment) besoin !

Les sommes présentes sur votre plan d’épargne retraite d’entreprise sont bloquées jusqu’à l’âge de la retraite. Cependant, vous pouvez débloquer ces sommes dès lors que vous en avez besoin, c’est-à-dire dans les cas où vous auriez besoin d’argent pour réaliser un projet immobilier ou pour faire face en cas de coup dur.

Plus précisément, votre épargne retraite peut être débloquée dans les cas suivants :

  • Invalidité (motif valable pour le salarié, ses enfants ou son époux(se) ou partenaire de Pacs),
  • Décès (motif valable pour le salarié, son époux(se) ou partenaire de Pacs),
  • Surendettement,
  • Acquisition, agrandissement ou remise en état (suite à une catastrophe naturelle) d’une résidence principale (sauf pour les sommes issus des versements obligatoires),
  • Expiration des droits du salarié à l’assurance chômage,
  • Cessation d’activité non salariée à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire.

Le mot de la fin…

L’épargne retraite d’entreprise, le PER Collectif – PERCO est un support d’investissement qui dispose donc de nombreux avantages, et notamment d’une fiscalité très favorable. Elle fait même office de base pour préparer votre retraite puisque vous n’avez même pas à investir votre propre capital pour commencer, mais seulement à placer vos primes d’intéressement et/ou de participation.


Manon Heckmann
Manon est responsable SEO au sein de l'équipe Mes Allocs. Elle est garante de la qualité de nos rédactions sur tous les thèmes liés aux aides financières. Diplômée de l'ISCPA de Lyon et étudiante à Sup de Pub, elle rejoint Mes Allocs après diverses expériences en tant que rédactrice et community manager.

Consultez nos autres articles récents
Financement de la formation professionnelle dans les métiers de la tech : que choisir ?
Comment bien gérer son auto-entreprise pour éviter les difficultés de trésorerie ?
Les avantages d’un compte pro en ligne
Obtenir un crédit immobilier quand on est au chômage : mode d’emploi
Le coworking, cette nouvelle organisation du travail
La location Pinel donne-t-elle droit aux APL ?
Intermittents du spectacle et allocations chômage : comment ça marche ?
Comment obtenir un prêt immobilier dans une situation financière sans précédent ?
Dépannage plomberie : connaître les coûts moyens et éviter les arnaques !
Comment bénéficier d’une réduction d’impôt ?
Mobilité professionnelle et déménagement : comment bien se préparer ?
Comment économiser de l’argent sur ses factures ?
Entreprises : quels leviers utiliser pour réduire ses factures d'énergie ?
Comment choisir la bonne assurance habitation?
Faire appel à un architecte pour une rénovation énergétique
Travailler au Luxembourg et vivre en France : est-ce vraiment rentable ?
Comment faire des économies sur vos frais bancaires ?
Étudiants: Les gestes utiles afin de maîtriser son budget

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur l'Assurance Maladie !
Tout savoir sur la retraite !
Tout savoir sur le Contrat d'Engagement Jeune
Tout savoir sur l'aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
Ne passez plus à côté de vos aides. Simuler mes aides