APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Tout savoir sur le chèque énergie

Article rédigé par Manon Heckmann le 14 janvier 2022 - 7 minutes de lecture

Le chèque énergie est une aide apportée à des ménages vivant dans des conditions difficiles. Ce chèque sert à régler les charges qui concernent la consommation énergétique. En d’autres mots, ce chèque peut être utilisé pour régler les factures d’électricité et les dépenses en combustibles. Dans certains cas, le chèque peut être utilisé à d’autres fins, mais sous conditions. En plus de cela, des changements ont été occasionnés par la crise sanitaire actuelle. Il convient donc de vous renseigner sur ce chèque énergie et sur les modifications dues à la crise sanitaire.

À qui est-il destiné ?

D’abord, il y a les foyers assez modestes qui sont concernés. Cela, car ils ont souvent des difficultés à payer leurs dépenses énergétiques. Il y a également les personnes logées dans des établissements. Dans ce sens, il y a :

  • Les personnes hébergées en EHPAD : Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes
  • Les seniors hébergés en EHPA : Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées
  • Les personnes en résidence autonomie
  • Les personnes en ESLD : Établissements de Soins Longue Durée
  • Les personnes en USLD : Unités de Soins Longue Durée

Les conditions d’éligibilité

Le chèque énergie n’est octroyé qu’aux ménages remplissant les conditions d’éligibilité. Ces conditions sont déterminées par le calcul du RFR annuel : Revenu Fiscal de Référence. Celui-ci ne doit pas dépasser 10 800 euros par UC : Unité de Consommation. Cette UC est calculée en fonction du nombre de personnes dans le ménage. La première personne bénéficie de 1 UC. La seconde personne bénéficie de 0.5 UC et tous les autres membres ont droit à 0.3 UC chacun. 

Ainsi, pour un RFR/UC inférieur à 5 600 euros, le ménage recevra 194 euros, 240 ou  277 euros. Le tout dépendra de l’UC. Il faut savoir que le montant du chèque énergie varie entre 48 euros et 277 euros. Naturellement, plus la situation du ménage est compliquée, plus le montant du chèque est élevé. 

Ce qui est intéressant, c’est que vous n’avez pas à faire de démarches pour en bénéficier. En effet, le fisc se charge de vérifier toutes les ressources. Une fois la liste des personnes concernées établie, l’administration fiscale informe l’ASP : l’Agence de Services et de Paiement. Cette dernière se charge de finaliser la procédure en envoyant les chèques aux bénéficiaires.

Comment est envoyé le chèque ?

L’envoi du chèque énergie est effectué une fois chaque année. Ce chèque est envoyé au domicile du bénéficiaire. S’il s’agit d’un ménage, il sera simplement envoyé à leur adresse domiciliaire. Par contre, le bénéficiaire peut être une personne hébergée dans un établissement ou une unité. Dans ce cas, le bénéficiaire recevra son chèque à l’adresse de l’établissement.

Pour le compte de l’année 2021, le mois d’avril a été choisi pour l’envoi des chèques énergie. Il y a cependant eu certaines modifications qui ont été causées par la crise sanitaire actuelle.

Les modifications dues à la crise sanitaire

Comme on le sait, la crise due au coronavirus a affecté tous les secteurs. L’économie ayant particulièrement été touchée, il y a eu inflation. De ce fait, les coûts ont augmenté à plusieurs niveaux, y compris au niveau de l’énergie. Cette année 2021, les populations se sont retrouvées confrontées à une hausse trop importante des frais énergétiques. Face à cette situation, le gouvernement a décidé d’assister les 5.8 millions de ménages bénéficiaires du chèque énergie.

Ainsi, il a été décrété qu’un chèque énergie exceptionnel de 100 euros serait versé aux ménages. Il a été prévu que ce chèque soit envoyé à partir du 13 décembre. Le calendrier d’envoi a été réparti selon les départements. Par conséquent, l’envoi ne se ferait pas simultanément, mais progressivement. Quoi qu’il en soit, la période de l’envoi décrétée s’étalerait du 13 décembre au 22 décembre. Il faudra compter 2 à 4 jours pour que le bénéficiaire reçoive son chèque. Comme avec le chèque énergie habituel, aucune démarche n’est nécessaire de la part du bénéficiaire.

Comment utiliser le chèque énergie ?

En premier, vous devez savoir que le chèque énergie ne peut être encaissé par une banque. Vous ne pouvez donc pas avoir l’argent en liquide. Si vous souhaitez vous en servir, vous devrez le donner à votre fournisseur d’énergie. 

Pour ceux qui sont hébergés, il faudra le remettre au gestionnaire du logement. Dans ce cas, il se peut que le montant du chèque soit supérieur au montant à payer. Le reste sera alors conservé afin d’être utilisé pour vos prochaines factures.

Si vous effectuez des travaux concernant l’énergie, le chèque peut être utilisé. Ces travaux sont principalement des travaux concernant la rénovation, comme la pompe à chaleur par exemple. Ainsi, le chèque énergie peut servir de moyen de paiement de ces travaux.

Le chèque énergie peut également être utilisé de façon automatique pour les années à venir. En effet, vous pouvez contacter le service des chèques énergie et faire cette demande. Vous pouvez aussi vous munir d’une facture et de votre chèque afin de faire cette demande en ligne. Finalement, le chèque sera directement utilisé pour régler vos factures.

Il faut néanmoins savoir que le chèque énergie a une durée de validité. Il est valable jusqu’au 31 mars de l’année après son émission. Cette date est également inscrite sur le chèque.

Les autres aides énergétiques disponibles

En plus du chèque énergie, il y a plusieurs aides énergies disponibles pour aider la population. 

  • MaPrimeRénov’

Il s’agit d’une aide octroyée par l’État dans le but d’encourager les travaux de rénovation. MaPrimeRénov’ est accessible aux bailleurs de fonds, aux ménages et aux copropriétés. Étant donné que cette prime vise un gain écologique, celui-ci est comptabilisé dans le calcul de la prime. À ce gain écologique, s’ajoutent les revenus du bénéficiaire de la MaPrimeRénov’. Cette aide peut être cumulée au chèque énergie.

  • Habiter mieux sérénité

Il s’agit d’une aide de l’ANAH : Agence nationale de l’habitat qui assiste les bénéficiaires dans les travaux de rénovation. Cette aide vise les habitats de plus de 15 ans et ne peut dépasser 18 000 euros.

  • Éco-prêt à taux zéro
  • La TVA à coût réduit (5.5 %)
  • Les aides des CEE : Certificats d’Economies d’Energie
  • La réduction d’impôt Denormandie
  • Le dispositif Coup de pouce économies d’énergie
  • L’exonération de la taxe foncière pour les travaux d’économies d’énergie
  • Les aides locales pour financer vos travaux de rénovation énergétique

Manon Heckmann
Manon est responsable SEO au sein de l'équipe Mes Allocs. Elle est garante de la qualité de nos rédactions sur tous les thèmes liés aux aides financières. Diplômée de l'ISCPA de Lyon et étudiante à Sup de Pub, elle rejoint Mes Allocs après diverses expériences en tant que rédactrice et community manager.

Consultez nos autres articles récents
Dépannage plomberie : connaître les coûts moyens et éviter les arnaques !
Préparer sa retraite grâce à l’épargne salariale
Comment bénéficier d’une réduction d’impôt ?
Mobilité professionnelle et déménagement : comment bien se préparer ?
Comment économiser de l’argent sur ses factures ?
Entreprises : quels leviers utiliser pour réduire ses factures d'énergie ?
Comment choisir la bonne assurance habitation?
Faire appel à un architecte pour une rénovation énergétique
Travailler au Luxembourg et vivre en France : est-ce vraiment rentable ?
Comment faire des économies sur vos frais bancaires ?
Étudiants: Les gestes utiles afin de maîtriser son budget
Quel professionnel pour vos travaux de rénovation énergétique ?
Aide à la Reprise ou Création d’entreprise : qu’est ce que l’ARCE ?
Quelles études choisir en fonction de mon budget ?
Comment bénéficier des APL quand on est propriétaire ?
Comment stocker sans dépenser trop d’argent
Baromètre : le non-recours aux aides sociales
Les gestes utiles afin de réaliser des économies d'énergie lors d'un emménagement

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le Contrat d'Engagement Jeune
Tout savoir sur l'aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
Ne passez plus à côté de vos aides. Simuler mes aides